[space_80]

Technique pose d’implant dentaire

technique implant dentaire
Il existe deux méthodes classiques et fréquentes de la pose d’une prothèse dentaire.

Technique implant dentaire convention : En Deux Etapes :

Cette première étape se déroule en 2 temps. La première étape consiste à poser l’implant dans la partie osseuse de la mâchoire. Une vis de couverture est posée pour protéger le filetage de l’implant et éviter que la gencive ne s’introduise dans l’implant (l’implant comprend un creux sur sa surface).
Le chirurgien-dentiste suture et recouvre l’implant par la suite, et le laisse, pendant 2 mois, en période de nourrice.
La deuxième étape de l’implant dentaire commence après la période de nourrice.
Quelques semaines plus tard, la vis de couverture est retirée, l’empreinte finale est faite pour enfin mettre en place la prothèse dentaire .
La chirurgie de l’implant dentaire nécessite en moyenne 3 séances

Technique de pose d’implant dentaire convention : En Une Etape :

Cette technique se distingue par la pose d’une vis de cicatrisation au moment de la pose de l’implant. Contrairement à la première technique, la gencive est suturée autour de la vis de cicatrisation qui y demeure pendant toute la période de nourrice. Cette technique permet d’éviter au chirurgien-dentiste une deuxième incision. La vis de cicatrisation est ensuite dévissée pour céder la place au pilier et réaliser la prothèse.

Dans la majorité des cas, la chirurgie de l’implant dentaire est réalisée sous anesthésie locale. Pour les cas d’implants les plus compliqués, tels que les greffes osseuses, pose de plus de 6 implants, comblement de sinus, une anesthésie «neurolep analgésie ».
L’anesthésie Neurolep analgésie, est une substance composée d’un sédatif qui réduit la sensibilité et la douleur et d’un dérivé de morphinique. Ce type d’anesthésie nécessite la présence d’un anesthésiste.
Une anesthésie générale est aussi possible, uniquement sous la demande du patient.

En savoir plus sur la pose d’implant dentaire :