Perte des dents avec l’âge

perte des dents
La perte des dents durant la vieillesse ne résulte pas d’une logique implacable. Elle peut cacher des pathologies parodontales.

Causes de cette perte des dents :

Le parodonte comprend les gencives, le cément, les ligaments péridentaires, les tissus conjonctifs et l’os alvéolaire. Les pathologies du parodonte se déclinent en deux catégories :

  • les inflammations gingivales appelées gingivites.
  • Les parodontites (touchant principalement les personnes souffrant de diabète, celles qui fument et celles qui ont un système immunitaire défaillant)

Près de 95% des Français serait touché par cette maladie induite par la formation de plaques dentaires sous forme de poches entre les dents, offrant ainsi un terrain propice pour la multiplication des bactéries. Ces inflammations des tissus autour des dents, entraînant une parodontite. Elles peuvent être prévenues avec une hygiène bucco-dentaire scrupuleuse, des séances de détartrage fréquents et une pose d’implant dentaire .

Conséquences de la perte des dents :

La perte des dents induit :

  • Des troubles nutritionnels tels que la malnutrition se traduisant par une inaptitude à mâcher les aliments. Dr Monsenego, chirurgien-dentiste à Palaiseau, précise qu’il ne faut absolument pas lésiner sur l’état nutritionnel des personnes âgées souffrant d’une perte des dents, car d’autres pathologies sont susceptibles d’être aggravées, notamment les maladies oculaires, cardiovasculaires, entre autres.
  • Des risques cardiovasculaires

Laissez un commentaire